Jardinage au naturel

Au quotidien nous utilisons des produits chimiques pour nettoyer, bricoler ou encore jardiner. Leur utilisation n’est pas toujours sans danger pour notre santé et/ou l’environnement.

Pour l’entretien de la pelouse (herbicides ou désherbants), protéger les plantes (fongicides, insecticides…) ou encore favoriser leur croissance (engrais), il existe toute une panoplie de substances chimiques.

Ces produits, également appelés pesticides, produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques, se reconnaissent par les pictogrammes de danger présents sur les emballages.

Le saviez-vous ?

L’étiquetage évolue, les nouveaux pictogrammes vont remplacer progressivement les anciens et seront définitifs à partir de juin 2015.

Prescriptions d’utilisation et d’élimination :

  • Respecter les prescriptions présentes sur l’emballage : dosages, périodes d’utilisation…
  • Utiliser des équipements de protection adaptés : masque, gants, lunettes.
  • Ne pas jeter les résidus de ces produits dans les poubelles ordinaires/tri, les égouts ou la nature.

Les produits dangereux deviennent des déchets dangereux qu’il faut alors éliminer dans les filières adaptées : déposez-les en déchèterie ! Pour trouver la déchèterie la plus proche de chez vous, cliquez ici.

Quelles alternatives ?

Optez pour des produits éco-labélisés.

Ces labels attestent d’un impact réduit sur l’environnement et la santé. Référez-vous à l’emballage !

Pour réduire les pesticides tout en luttant contre les mauvaises herbes, il suffit d’un peu d’huile de coude. Voici quelques astuces simples et naturelles pour le désherbage :

  • Utiliser des outils tels que la binette, le râteau ou la fourche bêche ;
  • Verser l’eau bouillante de cuisson de vos légumes sur vos pavés ou terrasse ;
  • Pailler le sol avec les déchets du jardin (broyat, compost) permet d’éviter la repousse des mauvaises herbes mais également de retenir l’eau et d’amender le sol ;
  • Opter pour la rotation des cultures et les engrais verts comme la moutarde ou la phacélie, ça occupera l’espace et enrichira le sol.

Faites entrer la biodiversité dans votre jardin : une mare, une souche, un arbre mort, des herbes folles, un tas de pierres, des nichoirs et mangeoires, une haie, des plantes grimpantes le long d’un mur, un tas de bois… vont attirer des insectes et animaux. Ces auxiliaires (oiseaux, coccinelles, abeilles) sont de précieux alliés pour le jardinier.

Le jardin pédagogique du SYMEVAD ouvrira ses portes au printemps prochain, vous pourrez découvrir en pratique comment se passer des produits chimiques dans le jardin.

 

Pour aller plus loin, voici quelques liens utiles :

Documents